Le centenaire du Lusitania : l’évènement maritime de 2015.

Bouée du RMS Lusitania

Bouée du RMS Lusitania (image sous droit).

L’année 2015 a annoncé un nouveau centenaire après celui du Titanic en 2012. Il s’agit de celui du Lusitania, symbole de la guerre sous-marine qui selon les cours d’histoire classique aurait conduit les américains à entrer en guerre en avril 1917 après des mois d’incertitudes. Le paquebot de la Cunard Line est mis à l’honneur cette année grâce à plusieurs évènements organisés dans le monde. On retrouve des expositions, des commémorations et la sortie de nombreux ouvrages anglophones mais également français pour le plus grand plaisir de tous les passionnés. Parmi ces manifestations, on peut noter une exposition organisée sur le Queen Victoria, deuxième de la série des sister-ships de la Cunard Line, qui possédait également le Lusitania (1906-1915). Sous la houlette d’Eric Sauder, passionné et spécialiste du lévrier des mers,  l’exposition devrait promettre beaucoup d’émotions comme du côté de Liverpool où une hélice de l’épave est installée près de l’Albert Dock, à côté du  Mereyside Maritime Museum qui consacre une exposition sur le naufrage. Celle-ci a débuté le 27 mars 2015 et a pour nom, « Lusitania : life, loss legacy ». Comme chaque année, une commémoration se tient sur le lieu d’exposition d’une des hélices repêchée de l’épave du Lusitania. Mais l’année 2015 est une année différente des autres puisqu’elle marquera le centenaire du naufrage qui a coûté la vie à quelques 1198 personnes le 7 mai 1915.

Une des hélices repêchées de l'épave du Lusitania.

Une des hélices repêchées de l’épave du Lusitania. (image sous droit).

Du côté des parutions, on peut noter l’important travail d’Eric Sauder sur un nouveau livre , « The Unseen Lusitania, The ship in rare illustrations« . Le long et méticuleux travail offert généreusement par Eric Sauder via une page facebook  montre beaucoup de documents inédits et de photos du paquebot de sa construction à sa fin tragique. Dans la même série de livres, on retrouve l’Olympic et le Britannic déjà sortis depuis l’année dernière. L’ouvrage consacré au Mauretania devrait sortir quelques mois après celui sur le Lusitania. D’autres auteurs moins connus ont également consacré des ouvrages sur le paquebot. Comme pour le centenaire du naufrage du Titanic, les maisons d’éditions profitent de la vague du centenaire du naufrage à l’image de celui de la Première Guerre mondiale. Bien que mentionné dans les manuels scolaires français comme un évènement majeur mais secondaire lors de la Première Guerre mondiale, le naufrage du Lusitania n’est pas oublié de la communauté francophone des passionnés d’histoire maritime. En effet, le 16 avril dernier, Gérard Piouffre, a sorti un livre, « Un crime de guerre en 1915? Le torpillage du Lusitania« . Il n’est pas exclu qu’un prochain article parle plus particulièrement de cet ouvrage des éditions Vendémiaire.

Néanmoins, la vague de documentaires, d’ouvrages ou encore de commémorations devrait être moins importante que pour celle du Titanic. Espérons qu’elle permette de mieux faire connaître l’histoire tragique du Lusitania et de ses victimes. Rappelons que quelques français à bord ont péri alors que d’autres ont survécu à l’image de l’actrice Rita Jolivet. Et n’oubliez pas que les épaves sont des témoins de l’histoire et de l’humanité dans un monde maritime hostile et fait de risques et d’imprévus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s