Le renflouage médiatique du Costa Concordia

Personne ne peut passer à côté du renflouage de l’épave du Costa Concordia ces derniers jours. Depuis le 13 janvier 2012, l’épave gisait sur les côtes protégées de l’île toscane de San Giglio. Après de nombreuses études et autres travaux préalables par les équipes des sociétés de renflouage, le Concordia va se redresser degrés par degrés grâce à des pompes, balises, une plate-forme et d’autres équipements pour maintenir le navire à flot une fois relevé des côtes rocheuses de l’île.

Epave du Costa Concordia échouée depuis plus d'un an.

Épave du Costa Concordia échouée depuis plus d’un an.

Allongé sur son flanc droit (ou tribord), le navire penchait à 65 C°. Les équipes ont exploré les différentes parties du navire immergées ou émergées pour préparer les opérations en plus de poser des sondes, caméras et autres capteurs pour la protection de l’environnement maritime. Après 19 mois d’immersion dans l’eau, le Concordia aurait subit des affaissements de ses structures après une longue exposition à l’eau salée, à l’oxygène en plus de bactéries qui attaquent la coque du navire. Les experts n’ont pas encore plus établir de diagnostic définitif car l’opération de redressement est en cours. Elle devrait prendre environ 12 heures et se finir en soirée. Les premiers résultats des analyses de l’état du navire seront sans doute connus dans les prochaines semaines. Les premiers états des lieux de l’épave montre une forte corrosion que les spécialistes n’avaient pas envisager au delà de leur précédents bilans. L’opération qui a commencé très tôt ce matin à montrer la face cachée du Concordia enfin décollé des rochers de l’ile San Giglio.

L'épave du Normandie couchée sur bâbord avant les opérations de renflouage.

L’épave du SS Normandie couchée sur bâbord avant les opérations de renflouage.

Les médias se concentrent principalement sur le « redressement » du navire mais oublient vite qu’un autre renflouage a eu lieu en septembre/octobre 1943 dans le port de New-york. Le Normandie, navire français de la Compagnie Générale Maritime avait brûlé suite à un incendie provoqué lors de la transformation du paquebot en navire de guerre. Après des opérations de nettoyage puis de pompage à l’intérieur des parties immergées, le Normandie avait été renfloué puis laissé à quai dans le New-Jersey. Suite aux différents échecs de projet de remise en état et le refus de la France de récupérer l’épave du navire, cette dernière sera revendue pour être démolie en 1947. Souvent oubliée de nos jours, cette opération fait écho à la frénésie médiatique que rencontre le naufrage du Concordia et de son renflouage. Les journalistes et parfois les spécialistes qualifient le redressement du paquebot italien « d’inédit » sans chercher de précédents. Certes le Normandie n’est plus le fleuron de notre société mais l’était dans celle des années 30 jusqu’aux début de la guerre mais il n’en reste pas moins une référence de la puissance commerciale maritime française avec le SS France (1960-2009) ou le SS Ile de France (1926-1959). Le rayonnement médiatique français du naufrage du Costa Concordia revêt son importance médiatique par le fait que 6 victimes sur les 32 comptabilisées étaient originaires de France. Et sans omettre bien sûr que les passagers et des membres d’équipage de nationalités diverses font du naufrage un événement international.

Reste à prendre du recul et surtout à attendre les résultats des opérations de renflouage et des analyses des spécialistes et scientifiques pour savoir ce que deviendra le Concordia dans les prochains mois. Aura t-il le même sort que le Normandie ou sera t-il réutilisé après d’importants travaux? Les compagnies maritimes propriétaires, Costa Croisière et Carnival auront le dernier mot mais une autre dimension plus judiciaire s’ajoute à l’équation. L’épave peut- elle être aussi considérée comme une scène de crime ou une pièce à conviction? Il s’agit d’un point de vue important à prendre en compte notamment pour les familles des victimes lors de la suite du procès du capitaine Schettino.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s