Le Lusitania en livres

Nombre de sujets et de supports documentaires ont été évoqués à propos du Titanic ici mais le Lusitania est également un des paquebots les plus « évoqués » dans la bibliographie maritime. J’ai déjà présenté certains ouvrages dédiés à l’épave du paquebot de la Cunard dans d’autres sujets. D’autres livres moins axés sur l’épave de ce mastodonte aident à comprendre son histoire et son naufrage. Deux ouvrages très complets que je n’ai pas encore évoqué sont à conseiller pour leur auteurs réputés et leurs recherches précises sur tous les aspects historiques du lévrier des mers. Si J. Kent Layton n’a plus besoin de faire ses preuves de spécialistes sur le Lusitania, c’est aussi le cas de Senan Molony, un auteur connu pour ses ouvrages consacrés aux irlandais et aux grands paquebots dont le Titanic et le Lusitania, figures incontournables des transatlantiques. Ses deux auteurs ont écrits deux livres originaux sur le lévrier des mers qui sortent du lot des traditionnels ouvrages bien moins nombreux que ceux du « géant des mers ». Présentation des ouvrages Lusitania, an illustrated biography et Lusitania, an irish tragedy, deux livres à ne pas manquer.

Lusitania, an illustrated biography de J. Kent Layton.

Le seul ouvrage véritablement complet sur le Lusitania.

Le seul ouvrage véritablement complet sur le Lusitania.

Auteur et spécialiste incontesté, J. Kent Layton est une figure reconnue pour ses recherches et son travail de minutie sur l’ histoire et le naufrage du paquebot. Recommandé par les pairs titanicophiles, cet ouvrage couvre l’histoire du Lusitania du contexte de sa naissance jusqu’à son torpillage le 7 mai 1915 près de Old Head of Kinsale. Illustré de photos d’époque des intérieurs du paquebot, de différents angles de celui-ci sous forme d’images de synthèse, de plans ainsi que des photographies des passagers, le lecteur ne manque pas de découvrir au complet les secrets du Lusitania de ses tréfonds jusqu’à ses extérieurs. Agrémenté d’annexes riches en informations sur les membres d’équipages et des passagers (il y a une liste complète), les plus curieux peuvent découvrir qui étaient à bord du paquebot et qui a survécu. Mais l’ouvrage permet avant tout de s’imaginer la position du Lusitania lorsqu’il a coulé au fond de l’océan Atlantique. Des dessins montrent également la progression de son naufrage après son torpillage. De célèbres représentations picturales et manuscrites réalistes illustrent en image la triste fin de la 202ème et dernière traversée new-yorkaise de ce mastodonte. La fin de l’ouvrage renseigne sur l’ampleur de la catastrophe, les recherches et funérailles des victimes dans la région de Cobh pour aller plus loin. Parfait pour découvrir le monde du premier lévrier des mer, le livre ouvre une « vue d’ensemble » sur le paquebot même si les amateurs d’épave ni trouveront que partiellement leurs bonheurs. Néanmoins, cet ouvrage est LE « Beveridge » du Lusitania en quelque sorte.

Lusitania, an irish tragedy de Senan Molony.

Un nouveau regard sur le naufrage et l'épave du Lusitania.

Un nouveau regard sur le naufrage et l’épave du Lusitania.

Moins imposant en taille et en volume , le livre s’intéresse d’un point de vue original au déroulement du naufrage vu de l’intérieur. Si l’auteur ne s’attarde pas trop sur les détails techniques du naufrage, les témoignages des survivants offrent un point de vue inédit sur la catastrophe maritime qui a fait 1198 victimes. Senan Molony donne à ces passagers la parole et surtout institue une dimension humaine à ce naufrage, le premier le plus notable pour les irlandais. Le Titanic n’est pas très loin mais n’a pas la même importance ni le même bouleversement pour la ville de Queenstown (ou Cobh). Vue de l’intérieur et raconté humainement, la mort du Lusitania apporte de nouveau aspects. La conséquence principale de ce nouveau mode de narration permet d’entrevoir une nouvelle réalité du naufrage différente et originale. L’épave acquiert un statut de tombe pour les victimes. D’ailleurs ce statut est reconnu par l’Etat irlandais qui protège l’épave du mieux qu’il le peut.

(Couvertures des ouvrages sous réserves de droit).

Publicités

Une réflexion sur “Le Lusitania en livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s