Titanic 3D: une redécouverte de l’épave

Petit post pour les cinéphiles et titanicophiles qui se poseraient des questions sur l’épave montrée dans le film ou encore les sous-marins utilisés par les chercheurs du film. En quelques lignes voici quelques réponses sur les questions à se poser sur l’épave du film que j’ai revu aujourd’hui même.

Pourquoi l’épave du film n’est-elle pas la vraie épave du paquebot gisant à 4000 mètres de fond?

Bien que James Cameron soit descendu sur l’épave du Titanic en 1995 grâce à l’aide du scientifique Anatoly Sagalevitch, le réalisateur a choisi de filmer une maquette de l’épave reconstituée à l’identique l’épave tel qu’elle était à la fin des années 1990 grâce à l’aide de Ken Marshall. Lors des repérages des caractéristiques de l’épave Cameron s’est trouvé dans les sous-marins Mir 1 et Mir 2, les mêmes sous-marins utilisés dans le film (visibles au début et à la fin). Pour des raisons de coûts, de protection de l’épave et surtout techniques, le réalisateur a préféré filmer les scènes des sous-marins en studio et grâce à la technologie numérique.

Anatoly Sagalevitch en mission.

Comment se fait-il que les sous-marins et le navire de recherche ne soient pas américains?

Lorsque Cameron décide de préparer son film, il fait appel à l’institution russe dirigée par le scientifique Anatoly Sagalevitch pour disposer des sous-marins performants confectionnés par Sagalevitch lui même. Ce dernier avait fait un tournage sur l’épave pour un film en 1991. Le navire de recherche nommé Keldysh et les submersibles Mir 1 et Mir 2 ont été filmés en même temps que la préparation du film et intégrés numériquement ensuite avec la maquette et le fond vert (ou fond numérique).

Le navire de recherche russe, Akademik Mstislav Keldysh ou appelé simplement le Keldysh. Il a servit pour le film et sert de lieu secondaire à l'intrigue du film.

Les objets montrés et pièces de l’épave sont-elles identiques sur la vraie épave?

La chaussure, les assiettes et le grand salon ainsi que les portes qui donnent sur la salle à manger sont réels et se trouvent dans l’épave réelle. D’ailleurs, tous ses éléments se retrouvent dans le documentaire 3D de James Cameron, Les Fantômes du Titanic sorti en 2003 et tourné en 2001 lors d’une expédition de cette même année. En ce qui concerne la poupée, on sait pas si elle existe dans l’épave et le débat reste ouvert. Robert Ballard aurait vu cette poupée sur le sol du Titanic mais d’autres ne sont pas d’accord.

La fameuse poupée du Titanic.

La morale que Rose inculque aux scientifiques avares d’argent avec la découverte du Coeur de l’Océan est-elle représentative de la réalité?

D’une certaine manière, oui. Brock Lovett et ses chercheurs sont les archétypes de scientifiques attirés par la valeur des bijoux et autres trésors comme certains dirigeant de la RMST ont pu vouloir avec notamment la grande expédition de récupération de 2000. James Cameron a voulu sans doute se servir de ce contexte pour introduire une dimension humaine grâce à l’histoire de Rose Dawson et de son dessin dessiné par Jack (en réalité dessiné par James Cameron lui même).

Rose âgée raconte sa tragique histoire et redonne une dimension humaine à l'épave du Titanic.

La version 3D met t-elle en avant les secrets de l’épave reconstituée pour les besoins du film?

La version 3D qui permet la mise en relief de l’épave ainsi que des acteurs, donne une nouvelle vision de l’épave et surtout rend accessible l’épave aux spectateurs. Grâce aux yeux du robot, nous découvrons d’une nouvelle manière l’épave et cette dernière nous semble plus réaliste comme si nous nous promenions dans l’épave elle même. La version 3D offre une possibilité de redécouvrir l’épave par rapport à la version 2D sortie il y a 15 ans. Alors curieux et curieuses, allez découvrir cette nouvelle version encore plus réaliste et époustouflante qui vous fera voir l’épave centenaire d’un autre œil.

(photos sous réserve de droit)

Publicités

Une réflexion sur “Titanic 3D: une redécouverte de l’épave

  1. Sorry for my later answer. Thank you for you comment.
    I’m not yet famous but I hope my work could help people who would love discovering the world of the wrecks. I like sharing it with people and I hope I could do it again in the future.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s