Un petit tour des expéditions sur l’épave du Titanic (1ère partie)

Le Titanic a depuis son naufrage attiré les explorateurs du monde entier. Jusqu’en 1985, la quête du Titanic a été sans contexte au même titre que la recherche du Loch Ness ou l’Arche de Noé, une légende. Cette référence à des légendes n’est pas sans rappeler que le Titanic est devenu une mythologie parmi les chercheurs qui ont essayé de retrouver l’épave. Depuis 1912, des entreprises et des chercheurs ainsi que des hommes d’affaires ont mené des expéditions brassant des millions de dollars pour tenter de retrouver l’épave la plus légendaire. A ce jour on compte plus de 36 projets d’expéditions de tous genres allant de tournage de films(1991, 1995, 2001, 2005)  à la récupération de plus de 8000 objets (1987, 1993, 1994, 1995, 1996, 1998 et 2000) en passant par les expéditions touristiques.

Le SS Titanic, un paquebot légendaire qui fait a fait rêver les explorateurs et savants fous.

De 1912 aux années 1970, on compte nombre d’expéditions qui ont été envisagées mais jamais réalisées. Par leur côté fantaisiste ou irréalisable, elles n’ont jamais vu le jour manque de financement. Ainsi parmi ces expéditions, on peut citer divers moyens mis en œuvre pour tenter de renflouer le Titanic grâce à l’aide d’entreprises tel que Merrits and Chanman Derrick and Wrecking compagny (expédition de 1912) ou par la Titanic Salvage Compagny  ou encore grâce à des méthodes fantaisistes telles que les utilisations de balles de ping-pong, de vaseline ou de blocs de glace d’azote (expéditions dans les années 1970).

En 1977, commence l’ère Robert Ballard puisque ce dernier organise une expédition avec son institut de recherche, la Woods Hole institution qu’il dirige pendant 30 ans. Cette première expédition rencontre un échec. L’année suivante Roy Disney, magnat de la célèbre firme de dessin animés prépare une expédition pour réaliser un documentaire sur l’épave mais décide d’abandonner le projet très vite. Jusqu’en 1980, aucune expédition n’aboutit laissant ainsi la possibilité à d’autres acteurs de s’installer sur le devant de la scène.

Un homme avant tout passionné par le Titanic et qui a donné de son temps pour retrouver l'épave la plus mystérieuse du monde sous-marin .

De 1980 à 1983, Jack Grimm va monopoliser le devant de la scène en organisant trois expéditions qui échoueront toute chacune. Robert Ballard qui après son échec en 1977, prépare dès 1982  une expédition. Cette nouvelle expédition organisée en Aout 1985 est la bonne et rencontrera un succès dans le monde entier après la découverte du Titanic. Le 1er septembre à 00h48, le Titanic est localisé et retrouvée grâce aux efforts de l’équipe franco-américaine de Robert Ballard et Jean-Louis Michel.

La proue, symbole de la découverte de l'épave.

Après la découverte du Titanic, les expéditions postérieures sur l’épave se sont multipliées  laissant ainsi une nouvelle aire s’ouvrir  avec l’intervention de la Titanic Ventures lors d’une expédition (futur RMS Titanic Inc. (RMST)) organisé en 1987 avec l’IFREMER.

(photos sur réserve de droit).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s